Hôpital privé
Paul d'Egine

Rechercher

Mammographie

Pour prendre rendez-vous pour une mammographie : 01 49 83 65 44.

 

Je vais passer une mammographie


Examen de référence pour le dépistage du cancer du sein et le diagnostic des affections mammaires, la mammographie ne nécessite aucune préparation et n’engendre pas de complications.

 

Mammographie

Qu’est-ce qu’une mammographie ?

Une mammographie est une radiographie des seins utilisant les rayons X : elle permet d’obtenir des images de l’intérieur du sein et de détecter d’éventuelles anomalies (cancers, lésions, nodules, kystes...). Généralement, deux clichés par sein sont réalisés : un de face et un en oblique afin d’obtenir une exploration complète de chaque sein.

Notre mammographe

Situé à l'Institut du sein, notre mammographe permet de réaliser des mammographies numériques 3D par tomosynthèse

Quel est le principe de la tomosynthèse ? 

La tomosynthèse est la dernière innovation technologique en matière de mammographie.

C’est une technologie de mammographie numérique 3D qui consiste à acquérir des images d’un sein compressé sous différents angles. Cela permet de diminuer le problème de superposition des tissus auquel nous sommes confrontés lors d’une mammographie classique

Est-ce une technique de mammographie destinée à toutes les femmes ?

C’est effectivement une technologie qui s’adresse à toutes les femmes. 

Une étude publiée en 2013 par une équipe norvégienne spécialisée en dépistage, a montré une amélioration du taux de détection de cancer de 27% par rapport à la mammographie numérique 2D et parmi ces cancers détectés, une amélioration significative de 41% de la détection de cancers déjà invasifs (1).

Une autre étude, publiée le 25 juin 2014, a confirmé ces résultats en faveur de la tomosynthèse, en concluant que cette innovation technologique permettait de détecter davantage de cancers invasifs du sein (+33%) et de diminuer de -15%, le nombre de « faux-positifs » (2).

Pourquoi m’a-t-on prescrit une mammographie ?

La mammographie est l’examen de référence de dépistage du cancer du sein . Elle permet de détecter des tumeurs de petite taille (trop petites pour être détectées par palpation). Cette mammographie (dite de dépistage) peut être réalisée dans le cadre du programme national de dépistage organisé du cancer du sein (destiné aux femmes âgées de 50 à 74 ans) ou à titre individuel, notamment lorsqu’une femme présente des facteurs de risque (antécédents personnels et familiaux de cancer du sein).
Par ailleurs, une mammographie peut également être prescrite pour le diagnostic de certains symptômes touchant le sein (nodule, grosseur, « boule » dans le sein, écoulement du mamelon, rougeur de la peau...). Le radiologue peut ensuite compléter cette mammographie (dite de diagnostic) par une échographie et/ou une IRM (voir fiche) et/ou un prélèvement de l’anomalie.

Comment se préparer à une mammographie ?

Chez les femmes qui ne sont pas encore en ménopause, la mammographie doit être réalisée de préférence dans la première partie du cycle menstruel (entre le 8e et le 12e jour après le début des règles). En effet, durant cette période, les seins sont plus faciles à examiner et moins douloureux. Aucune préparation n’est nécessaire avant une mammographie. Il n’est pas utile d’être à jeun. Le jour de l’examen, pour obtenir des images de qualité, il est recommandé de ne pas appliquer de produits cosmétiques (crème, poudre, parfum, déodorant...), que ce soit sur les seins ou sous les aisselles, et de ne pas mettre de bijoux qu’on vous demanderait d’enlever.

Comment se déroule une mammographie ?

L’examen est réalisé en position debout, torse nu. Pour voir correctement les seins dans leur totalité, ils sont successivement comprimés entre deux plaques : cela permet de bien étaler le sein et d’éviter les superpositions des images (une compression insuffisante peut empêcher de détecter une anomalie). Certaines femmes tolèrent mal la compression des seins. Cette sensation pouvant être vécue comme désagréable ne dure, toutefois, que quelques secondes et tous les moyens sont mis en œuvre pour la minimiser. L’examen dure, en moyenne, de 10 à 15 minutes et n’engendre aucune complication.