Hôpital privé
Paul d'Egine

Rechercher

Conseils pratiques

Afin que vous soyez en mesure de préparer votre séjour et pour que votre hospitalisation à l’hôpital privé Paul d’Egine se déroule dans les meilleures conditions possibles, retrouvez un petit guide pratique de conseils.

 

Accompagnant

Selon les disponibilités du service dans lequel vous êtes admis et si vous avez opté pour une offre SOLO, un de vos proches peut disposer d'un lit d'accompagnant et prendre un repas Plaisir par jour à vos côtés. Cette demande peut se faire lors de votre pré-admission ou de votre admission ou encore durant votre séjour.

 

Accueil

Au sein de l'accueil général de l’établissement, vous trouverez une hôtesse à votre écoute et prête à vous aider. Vous pouvez lui poser vos questions et lui faire part de vos observations et remarques.

 

Anesthésie

La consultation d'anesthésie

Pour garantir votre sécurité et sauf en cas d’urgence, le ministère de la Santé a rendu obligatoire la consultation d’anesthésie dans les 3 à 30 jours qui précèdent l’intervention. Elle peut être réalisée par un anesthésiste de l’hôpital privé Paul d’Egine ou bien par un anesthésiste exerçant proche de chez vous si vous habitez loin de l’établissement. Lors de cette consultation, vous devez :

  • remettre au médecin le questionnaire présent dans le livret d'accueil afin de lui indiquer vos antécédents et vos pathologies actuelles,
  • apporter votre carte de groupe sanguin, vos derniers examens biologiques et radiographies ainsi que votre carte vitale,
  • déclarer tout risque de grossesse car il est déconseillé de subir une anesthésie pendant les trois premiers mois de grossesse afin d’éviter des risques pour le fœtus. Après le troisième mois, l’anesthésie est possible avec certaines précautions,
  • régler la consultation directement à l’anesthésiste car elle n'est pas prise en compte dans les frais d'hospitalisation,

Par ailleurs, durant la consultation d’anesthésie, le médecin peut vous prescrire des examens complémentaires.

Recommandations avant l'anesthésie

En vue de votre anesthésie, retrouvez les recommandations auxquelles vous devez vous conformer :

  • restez à jeun durant les six heures avant l’intervention,
  • ne fumez pas 48h avant l’intervention car les produits anesthésiques sont souvent des irritants bronchiques dont les effets vont se rajouter à ceux du tabac, vous exposant donc à de graves accidents,
  • ne buvez pas d’alcool durant les 24h qui précèdent votre anesthésie,
  • ne prenez pas d’aspirine durant les dix jours avant l’anesthésie,
  • vérifiez avec votre médecin traitant la validité de votre vaccination anti-tétanique,
  • en cas de modification de votre état de santé entre la consultation d’anesthésie et le jour de l’intervention, prévenez l’anesthésiste.

 

En cas d’hospitalisation de jour

Dans le cadre d’une hospitalisation en ambulatoire, vous devez vous laver le corps et les cheveux avec un antiseptique iodé (ou non iodé en cas d’allergie), la veille et le jour de l’intervention. Par ailleurs, pensez à demander à une personne valide et responsable de vous raccompagner à votre domicile suite à votre intervention.

 

Animaux

Les animaux ne sont pas admis dans l’établissement.

 

Boissons

Des distributeurs de boissons chaudes et froides sont à votre disposition dans le hall d’accueil de l’établissement. L’alcool est interdit dans l’enceinte de l’hôpital privé.

 

Cafétéria chez Jean

La Cafétéria chez Jean, située à l’accueil principal de l’hôpital privé, vous propose un large choix de salades, sandwichs, viennoiseries, confiseries et boissons afin de satisfaire tous vos petits creux. Vous y trouverez également des journaux, produits d’hygiènes, petits cadeaux...

 

Carte vitale

Pour mettre votre carte vitale à jour, utilisez les bornes prévues à cet effet lors de votre pré-admission.

 

Chambre particulière

La chambre privative des offres SOLO est attribuée en fonction des disponibilités.

 

Chirurgie esthétique non remboursée

Dans le cadre d’une chirurgie esthétique non remboursée par la Sécurité sociale, un devis établi par le chirurgien comprenant ses honoraires et le coût du séjour vous sera remis. Son règlement, en totalité, se fera dès votre entrée.

 

Courrier

Pour expédier du courrier, remettez vos lettres affranchies à l’équipe soignante de votre service.

 

Dépassement d'honoraires

Les médecins libéraux Secteur II peuvent demander un dépassement d'honoraires. Le remboursement s'effectue sur la base des honoraires conventionnés. Le praticien est dans l’obligation de vous informer sur les honoraires qu'il pratique et doit vous communiquer un devis.

 

Enquête de satisfaction patient

Dans le but d’améliorer la qualité et les prestations de l’hôpital privé Paul d’Egine, un questionnaire de satisfaction vous est remis lors de votre séjour. Après l’avoir rempli, vous pouvez le déposer dans les boîtes aux lettres réservées à cet effet, ou bien le remettre à l’hôtesse d’accueil lors de votre sortie.

 

Journaux

La presse quotidienne ou hebdomadaire est en vente à la cafétéria Chez Jean située dans le hall central de l’établissement.

 

Menus

Le service hôtelier veille à vous servir des repas adaptés à votre pathologie, votre régime alimentaire et vos goûts. Pour cela, chaque jour, plusieurs menus vous sont proposés.

 

Nuisances sonores

Tout comme les autres patients, vous avez besoin de repos et de calme pour vous rétablir rapidement. Le silence contribue également au confort et au bien-être général. Il vous est donc demandé, ainsi qu'à vos visiteurs, de veiller à ne pas faire trop de bruit. Pour éviter les nuisances sonores, vous pouvez par exemple :

  • écouter votre musique avec un casque,
  • contrôler le volume sonore de la télévision dans votre chambre.

 

Objets de valeur

Il est vivement déconseillé de vous rendre à l’hôpital privé Paul d’Egine avec vos bijoux et autres objets de valeur. Au besoin, merci de bien vouloir les remettre à votre entourage. Si vous amenez tout de même des biens de valeur, il est recommandé de les déposer dans l’armoire à digicode présente dans votre chambre. Ces objets restant sous votre vigilance, l’hôpital privé Paul d’Egine décline toute responsabilité en cas de perte ou de vol des objets de valeur que vous conserveriez dans votre chambre.

 

Ordinateurs, jeux et appareils électriques

Il est strictement interdit de brancher sur le réseau électrique de l’établissement des jeux électroniques, ordinateurs et autres appareils électriques en raison des interférences qu’ils peuvent provoquer avec les équipements médicaux.

 

Provision encaissable

Lors de votre admission, vous devez faire un chèque de provision pour les suppléments restants à votre charge. Celui-ci vous sera restitué lorsque vous règlerez votre facture, à votre sortie. Dans le cas contraire, il sera encaissé.

 

Sécurité incendie

Il est strictement interdit de fumer, d'allumer des bougies ou tout autre appareil à flamme nue (briquet, réchaud...) dans l'enceinte de l’hôpital privé Paul d’Egine. Face à un départ de feu, gardez votre calme et prévenez immédiatement le personnel de l'établissement. Toutes les dispositions règlementaires en matière de sécurité sont respectées au sein de l’hôpital privé. En cas d'évacuation, suivez rigoureusement les instructions qui vous seront données.

 

Tabac

Comme dans tous les établissements de santé, il est strictement interdit de fumer au sein de l’hôpital privé Paul d’Egine, en application de la loi Evin. Par ailleurs, vous pouvez profiter de votre hospitalisation pour arrêter de fumer. Dans ce cas, parlez-en au médecin qui vous prend en charge afin qu’il vous conseille et vous oriente éventuellement vers un tabacologue.

 

Taxi

Si vous souhaitez faire appel à un taxi le jour de votre départ, commandez-le à l’accueil. Sauf en cas de prescription médicale, il restera à votre charge.

 

Téléphone et télévision

Retrouvez toutes les informations sur les services multimédia et de divertissement en parcourant la page concernée.

 

Téléphone portable

L'utilisation du téléphone portable est interdite au sein de l’hôpital privé Paul d’Egine. Il vous est demandé de les éteindre afin d’éviter les risques de perturbations des dispositifs médicaux fonctionnant électroniquement. Pour information, les portables utilisés par le personnel de l’établissement sont adaptés afin de ne pas engendrer ces risques.

 

Transport en ambulance ou TAP

Pour regagner votre domicile ou tout autre établissement de santé, le médecin qui vous a pris en charge peut vous prescrire un transport en ambulance ou en véhicule sanitaire léger (VSL).

Dans le cadre de votre hospitalisation, le transport en ambulance ou TAP (VSL ou Taxi) pour vos examens, consultations, transferts en maison de repos ou retours à domicile est pris en charge par votre organisme de Sécurité sociale, en fonction de la distance parcourue :

  • Si votre transport en ambulance est inférieur à 150 km, les frais de transport sont à régler directement au transporteur. Il vous remet les documents nécessaires à votre remboursement durant le transport car si vous êtes assuré, ces frais sont pris en charge par votre organisme de Sécurité sociale (65 %) et par votre mutuelle (35 % de la part complémentaire). Dans tous les cas, vous devrez vous acquitter de 35 % du montant de la course. En cas d'exonération (ALD, Invalidité, etc.) et sur présentation d'une attestation à jour de droit, une prise en charge est possible. Dans ce cas, le transporteur vous indiquera les démarches à suivre.
  • Si votre transport en ambulance est supérieur à 150 km, contactez votre Caisse d'Assurance Maladie avant votre hospitalisation afin de faire une demande d'entente préalable attestant de la prise en charge de la course. Prenez contact avec le secrétariat d'étage afin qu’il vous communique les démarches à effectuer. Sans présentation du document d'entente préalable le jour de votre admission, les frais de transport seront à votre charge et devront être acquittés auprès de la société d'ambulance.
Pour aller plus loin

Consultez la charte du patient hospitalisé.